Evenement en direct sur www.saveurs-soufies.com

 

Cette année à l'occasion de la naissance du Prophète (paix et bénédiction sur lui) et en collaboration avec www.rencontremondialedusoufisme.com

nous retransmettons en direct les colloques de cette rencontre mondiale dont le thème de cette 6ème rencontre sera:

7ème RENCONTRE MONDIALE DU SOUFISME

SOUFISME ET PAIX SPIRITUELLE 

FONDEMENTS, MANIFESTATIONS ET PERSPECTIVES

 

Powered by Dailymotion

 

 

Les peuples aspirent à un monde de paix, de partage équitable des richesses et au vivre-ensemble. Les hommes aspirent à la tranquillité, l’absence de perturbations, d’agitations ou de conflits, la paix étant considérée comme un idéal social et politique.

Sociologiquement, la paix désigne l’entente amicale de tous les individus qui composent une société. Elle n’implique pas l’absence de conflit, mais une résolution systématiquement calme et mesurée de toute difficulté conséquente à la vie en communauté, principalement par le dialogue. En ce sens, la paix entre les nations est l’objectif de nombreux hommes et organisations.

Psychologiquement, la paix désigne l’état d’un esprit placide et serein et plus généralement de sentiments enthousiastes, et positifs. Elle est donc souhaitée pour soi-même et éventuellement pour les autres, au point de devenir une salutation (as-salam ‘alaykoum, la paix soit sur vous) ou un but de vie.

Malgré les nombreux progrès atteints par l’homme dans l’ensemble des sciences, des techniques et de la pensée, force est de constater que notre monde vit une multitude de crises et de conflits.

L’intensité des crises actuelles est devenue une réelle menace pour la paix mondiale dans un monde affecté par les instabilités, les peurs et les guerres, nourrissant ainsi l’illusion d’un conflit de civilisations.

Le mépris des valeurs et des identités, le rejet des opinions divergentes et l’imposition par la force d’une pensée unique accroissent ces crises. L’argent devient une arme pour étouffer l’économie mondiale, encourager le pillage des ressources de la planète et accroître les inégalités. Les progrès techniques et communicationnels contribuent d’avantage à promouvoir une société de consommation planétaire, qu’à œuvrer pour la paix des  hommes.

L’homme ne doit pas ignorer sa double nature, il est constitué d’un corps et d’une âme, d’un cœur et d’une raison, d’une dimension double, extérieure et intérieure. Les religions révélées et les philosophies humanistes ont mis l’accent sur les besoins spirituels de l’homme et le besoin d’œuvrer pour un bon comportement individuel et collectif favorisant la paix intérieure et la paix entre les hommes.

En islam, les soufis ont porté à travers l’histoire (en Orient et en Occident) le message et les valeurs de paix, de dialogue, d’ouverture et d’échange mutuel. Les soufis ont toujours œuvré pour veiller à la tranquillité et la stabilité des sociétés, encourageant la solidarité et l’entraide, l’unité et la paix, à l’exemple du Maroc, pays marqué à la fois par la richesse des traditions qui composent son identité culturelle et son esprit universel.

Héritiers de la spiritualité musulmane, les maîtres soufis ont depuis toujours fait de l’éducation spirituelle un moyen pour corriger les défauts de l’âme charnelle, délivrer l’homme des chaines de l’égoïsme qui est un obstacle à la préservation de la paix. En effet, l’éducation spirituelle empêche l’homme de créer le déséquilibre moral et social en enracinant en lui les valeurs d’amour, d’abnégation et de générosité. Le soufisme cherche, à travers le travail sur soi, à construire une société meilleure dans laquelle l’homme privilégie l’intérêt général sur ses intérêts particuliers. Cette idée se réalise par le principe de la mahabba (l’amour) qui est, selon le Prophète (paix et salut sur lui), la réalité de la foi : « N’est véritablement croyant que celui qui souhaite pour son frère ce qu’il souhaite pour lui-même ».

L’enseignement soufi est centré sur le cœur, s’il est sain il rend tout le corps sain. L’objectif de l’éducation soufie est la réalisation de la noblesse du comportement dans le domaine spirituel, mais aussi dans le domaine de l’éthique et du social. C’est ainsi que les institutions soufies ont contribué à former des générations d’hommes et de femmes qui ont veillé à préserver la paix dans le cœur des hommes, entre les hommes et entre les peuples.

Les axes de la rencontre :

  • La paix spirituelle : définitions et symboliques
  • L’éducation spirituelle, une dimension de la paix spirituelle
  • Les fondements de la paix spirituelle en islam
  • Le rôle du soufisme dans la gestion des crises et la stabilité
  • Les déséquilibres de la paix spirituelle dans le monde
  • La paix spirituelle et les valeurs de citoyenneté (réforme et qualification)
  • Paix spirituelle et développement humain
  • Le soufisme et l’équilibre écologique
  • La paix spirituelle et les références religieuses des Marocains
  • Le rôle de la paix spirituelle pour enraciner les valeurs de paix et de dialogue des civilisations et des religions
  • La paix spirituelle et la culture
  • Le soufisme et la coexistence entre les cultures et les religions
  • Le soufisme et les valeurs de beauté
  • La paix spirituelle et les valeurs la paix
  • Paix spirituelle et paix civilisationnelle dans le monde

 

Article annexe : Pourquoi fêter la Naissance du Prophète (S) ?