9ème RENCONTRE MONDIALE DU SOUFISME

LE SOUFISME DANS LE CONTEXTE CONTEMPORAIN

Bilan & Perspectives

Les 2,3 et 4 janvier 2015

A la Zawiya Qadiriya Boutchichiya de Madagh (Maroc)

La «contextualisation » est l’une des problématiques majeures des sciences humaines. L'existence s’inscrit dans un cadre d’espace et de temps et se trouve soumise à un devenir perpétuel, la conduisant à un effort d’adaptation continu face à l’impermanence des choses.

L’homme contemporain vit dans un environnement où le progrès a atteint un niveau vertigineux, facilitant la communication et le contact avec autrui, à tel point que la communauté humaine tend vers une uniformisation des cultures et des civilisations.

Il n’y aurait plus d’Est, d’Ouest, de Nord ni de Sud, ni aucune subdivision sur laquelle fonder une distinction. Cette distinction même, qui était un critère fondamental procédant de l’utopie de l’évolution et du progrès, devient sans objet.

Par ailleurs, ce progrès tant prometteur est celui-là même qui engendre les crises financières et la compétition entre les peuples, qui creuse l’écart entre riches et pauvres. C’est ce progrès qui a fait éclater la cellule familiale, qui livre les hommes à la solitude et l’isolement, conduisant à l’égoïsme et l’individualisme.

Après que la réalité effective ait conduit au désenchantement du monde des rêves dorés de l’homme : confort, égalitarisme, justice, droit à la dignité… L’humanité s’est trouvée prise au piège de multiples contradictions.

D’un côté, les promesses et les espoirs fondés sur l’optimisme du «progrès» continuent de l’attirer. De l’autre coté, la réalité lui montre des guerres destructrices, l’occupation de peuples affaiblis, exploités dans leurs richesses et sapés dans leurs fondements identitaires. Et que dire de tout ce qui découle de cette fiévreuse compétition technique qui ne cesse de se montrer destructrice des édifices et des hommes.

Quelle sagesse peut aider une humanité frustrée, gémissant sous le poids de la recherche effrénée du profit et qui a peur du lendemain ? Quelle sagesse pour libérer une humanité devenue le jouet de toutes les fausses prophéties et échappatoires, engendrant absurdité, nihilisme, dépendance, doute, extrémisme et terrorisme ?

Le soufisme, cœur éthique et spirituel de l’islam, intimement lié à la réalité originelle de l’homme, lui permet d’atteindre les profondeurs de sa nature primordiale. La voie soufie apporte à l’homme une vision dévoilée du monde, dissipant son anxiété et ses craintes, le rendant apte à assumer son rôle au sein de la création.

 

Cette guidance et ce projet sont au cœur du message prophétique dont les maîtres soufis ont hérité. Leur science en est l’expression la plus explicite. Elle a pour but l’excellence du comportement :

« Celui qui te dépasse en bon comportement, te dépasse en soufisme. » [Adage soufi]

Dans le contexte actuel marqué par la confrontation et l’instabilité, l’enseignement soufi -source de vigilance, de patience, de clairvoyance et de sagesse- continue de constituer un cadre pour la réalisation de l’homme. La voie soufie constitue également une protection et un rempart contre les dérives, les égarements et les impasses liés à la modernité.

Le Maroc est fier de son héritage soufi, patrimoine universel que les saints ont préservé et dont ils ont véhiculé les valeurs dans tous le pays. Les valeurs du soufisme ont sauvegardé l’identité religieuse des Marocains, fondée sur un islam du juste milieu, de paix, du vivre-ensemble, rejetant toute forme d’extrémisme.

Les valeurs du soufisme sont aujourd’hui des vecteurs importants de la diplomatie spirituelle et civilisationnelle.

Les Rencontres mondiales du Soufisme ont pour objectif l’étude et le partage des connaissances liées à la dimension intérieure et spirituelle de l’Islam, à travers une approche pluridisciplinaire faisant appel aux sciences religieuses, à la philosophie, l’anthropologie, la sociologie, l’histoire, les sciences politiques, la psychologie, la littérature…

Cette 9ème édition sera l’occasion de réfléchir aux évolutions des relations entre le soufisme et son contexte, et d’étudier dans quelle mesure l’éducation soufie peut contribuer à aider l’humanité à traverser ses crises ; œuvrant ainsi pour la paix, l’entraide et le rapprochement entre les civilisations.

« Ô vous les humains ! Nous vous avons créés d’un homme et d’une femme et Nous avons fait de vous des peuples et des tribus pour que vous vous entre-connaissiez. Le plus méritant d’entre vous auprès de Dieu, est le plus pieux. » [Coran, sourate La Vache, verset 13]

Axes thématiques de la rencontre :

  1. Soufisme et contexte (conditions naturelles, sociales et culturelles) : présentation théorique

  2. Pratique soufie et contexte actuel : observations et diagnostic

  3. Soufisme et contexte contemporain : observations et diagnostic

  4. Soufisme et contexte contemporain : modèles et témoignages

  5. Le soufisme face aux défis de la mondialisation

  6. Soufisme et ‘printemps arabe’ : l’exception marocaine

  7. Le soufisme, rempart contre la radicalisation

  8. De la diplomatie spirituelle

  9. De l’édification psychologique et sociale de l’homme

  10. Soufisme et société civile

  11. L’approche soufie des problématiques du développement et de la gouvernance

  12. Soufisme et capital humain

  13. Soufisme et environnement

  14. L’approche soufie des questions esthétiques contemporaines

 

plus d'infos sur http://www.rencontremondialedusoufisme.com/