Le commencement par Dieu signifie que le cheminant oublie sa force, son action, ses états et réalise que tout ce qu’il entreprend est un don de Dieu et pour sa Face. Ainsi son début sera par Dieu.


Ibn Atta Allah al-Iskandari a dit dans ses Hikam: Celui qui commence son cheminement par Dieu, Vers Dieu sera son arrivée

 Parmi les conditions d’un bon commencement le renouvellement de la bonne intention chaque fois que l’âme veut s’attacher à quelque chose de cette vie terrestre, le cheminant a également besoin de veiller au bon respect de la charia ; l’action doit être en accord avec la science.

 
La condition de la réussite est le bon début ; qui est par Dieu et pour sa Face, par le soutien divin tout en remplissant les conditions nécessaires et en utilisant les moyens utiles pour arriver au but. C’est prendre les moyens qu’il faut vu la valeur du but poursuivi ( notre dote est chère pour celui qui nous demande) ; on dit que la contemplation est à la mesure du combat de l’âme. Sidi Abderrahmane Majdub a dit Aucune moisson n’est récoltée sans le froid de l’hiver.

Celui qui est sincère dans son but de rencontre Dieu certainement arrivera à son but. Par contre celui qui a une ambition de cette vie terrestre ou autre restera enchaîné par son âme charnelle et suivra ses passions et désirs.

Le commencement par Dieu se traduit par la persévérance et le combat contre l’âme charnelle avec le respect des bases de la voie spirituelle : L’invocation, les réunions, le suivi des conseils du maître, le détachement de tout ce que l’âme charnelle cherche à acquérir et le fait de ne s’occuper que de ses propres défauts.

Abu Hassan Chadhili qu’Allah l’agrée raconte qu’avant de rencontrer le maître, il était en retraite avec un compagnon dans une grotte et ils se disaient: ce vendredi nous aurons l’ouverture du cœur puis de même la semaine suivante et ainsi de suite pendant plusieurs semaines. Un jour un homme vint à eux et leur dit : comment peut on prétendre être avec Dieu en demandant l’ouverture, vous n’aurez ni ouverture ni réussite ; adorez Dieu comme Il a demandé avec sincérité et détachement.

Celui qui cherche quelque chose en est l’esclave, celui qui cherche son seigneur en est l’esclave et obtiendra tout ce Dieu lui a réservé.

Parmi les signes du bon début, la confiance en Dieu le retour à Lui en toute chose, le désir ardent de Sa rencontre (Celui qui aime rencontrer Dieu , Dieu aime sa rencontre), rechercher Sa Face sans se laisser détourner par les mirages de cette vie terrestre ; on dit que les actions des membres suivent les états du cœur, l’état de l’extérieur reflète l’état du cœur.

Le cheminant est celui qui fait de la recherche de la Face de Dieu son but et son occupation principale, il est toujours engagé dans tout ce qui rapproche de Son agrément. Dieu accorde Ses bienfaits à Son serviteur selon son aspiration.

Al Fudail qu’Allah l’agrée a dit :
Celui dont vous voyez que sa parole est sagesse, son silence est méditation et son regard une leçon, ne vous préoccupez pas de lui: il a passé son temps dans l’invocation et le service de ses frères ; il est en progression dans son cheminement. En revanche celui qui est toujours dans la mauvaise action et dans la fausse espérance, sachez alors que sa maladie est grave.