Le saint Coran fait mention de cette intention, conditionnée par le bais de diverses expressions comme « vouloir l'Au-dela », « vouloir la face d'Allah », « rechercher Sa face » ou encore « rechercher Son agrément ».

Allah (SWA) dit : « Il en était parmi vous qui désirait la vie d'ici bas et il en était parmi vous qui désirait l'au-dela » sourate Al Imran, verset 152.

« Quiquonque veut la récompense d'ici-bas, nous lui en donnons une part. Et quiquonque veut une récompense de l'Au-dela, nous lui en donnons une part ». Sourate Al Imran, verset 145.


Concernant la valeur de la nyia, nous allons aborder un hadith qui selon l'imam Ach-Chafi résume le tiers de la religion :

Le prince des croyants, Abu Hafs 'Umar Ibn Al Khattab (qu 'Allah l'agrée) rapporte :
J'ai entendu l'Envoyé d'Allah (SWS) dire:
«Les actes ne valent que par les intentions et à chacun selon son dessein. Celui qui émigre pour Allah et son envoyé, son émigration lui sera comptée comme étant pour Allah et son Envoyé.
Tandis que celui dont l'émigration à pour but d'acquérir des biens de ce monde ou d'épouser une femme, son émigration ne sera comptée que ce vers quoi il aura émigré ».


Ce hadith nous montre que les actes d'adoration ne sont valables que s'ils sont accompagnés de l'intention pure par laquelle on ne recherche que la face d'allah (SWA). Chacun n'a pour lui que ce qu'il a eu réellement l'intention de faire ; c'est à dire que la part et la récompense qui reviennent à l'homme sont tributaires de son intention. Si celle-ci est emprunte de sincérité envers Allah (SWA), l'action sera agrée. D'ailleurs en Islam, la formulation de l'intention est une condition de validité dans les actes de dévotion. Dans ce sens, Allah (SWA) dit dans le Saint coran :

« Ne donnez que poussés par le désir de la face d'Allah » sourate La Vache, verset 272.

De donner exclusivement par désir de la face d'Allah (SWA) participe pour le croyant du « Djihad-Nafs », la véritable guerre sainte, celle contre les passions de l'ame dont nous à parlé notre Prophète (SWS). En effet la tendance naturelle de la nafs est de faire les actes d'adorations avec ostentation et d'une manière génerale de faire les actes de notre quotidien au gré de nos passions.

Au contraire, lorsque l'acte est fait pour Allah (SWA), notre individualité tend à s'éffacer puisque l'acte en lui même ne nous appartient plus.

Concernant nos actions justement, Ibn Atta Allah Al Iskandari nous dit :
« Les oeuvres sont des formes vides ; la vie y pénetre par le secret de l'intention ». Et c'est précisement l'intention pure qui va distinguer l'acte d'adoration de la simple habitude.

Prenons pour exemple la prière canonique: Prise dans sa forme exterieure sans aucune intention mise dans son exécution, elle s'apparentera plus à une gymnastique qu'a un acte de dévotion. On pourrait citer le même exemple pour les ablutions rituelles.

On comprend mieux pourquoi la nyia est une condition essentielle du cheminement spirituel.

Notre guide Sidi Hamza (qu'Allah l'agrée) dit :
« Celui qui vient me voir avec un dé à coudre, je lui remplis son dé à coudre; et celui qui vient me voir avec un océan, je lui remplis son océan ». C'est à dire que le Scheik ne peut nous donner qu'a la mesure de notre soif d'Allah et de la pureté de notre orientation.

Le retour à Dieu ne peut que s'accompagner d'une intention pure. Dans ce sens, le Prophète (SWS) nous dit dans un hadith rapporté par Muslim :
-« La religion, c'est la sincérité ».
- « envers qui? » demandèrent les Compagnons.
- Le Prophète (SWS) répondit : « Envers Allah, Son Livre, Son Envoyé, les imams et l'ensemble de la communauté musulmane ».


Pour conclure, on se rend bien compte que vouer ses oeuvres uniquement pour la face d'Allah (SWA) participe de la noblesse du comportement (al Ihsan).

Par l'application du dhikre et la conscience du coeur de la réalité divine, la pureté d'intention, véritable couronne des actes, va progressivement conditionner tous le quotidien du croyant.
Cette sacralisation permanante dans le rapport au monde va alors modifier notre comportement et orienter tout notre être vers la face d'Allah.