De l'Unicité Divine (Tawhid)

Le maître, l’Ornement de l’Islam, Abu ‘l-Qasim [al-Qushayri] –Qu’Allah rende sa gloire éternelle– a dit:

Les passages suivants contiennent leur credo [celui des mâitres soufis] concernant l’unicité de Dieu que nous présenterons dans l’ordre qui convient. Les paroles dispersées et rassemblées des maîtres de cette Voie, ainsi que leurs livres, nous procurent les enseignements suivants quant au Tawhid:

Dieu Très Haut – louanges à Lui – est Existant, Eternel, Unique, Sage, Puissant, Savant, Contraignant, Miséricordieux, Voulant, Audiant, Glorieux, Exalté, Parlant, Voyant, Sublime, Fort, Vivant, Un, Subsistant Eternellement et Transcendant. [1]

 
Il sait par Sa Science, Il est puissant par Sa Puissance, Il veut par Sa Volonté, Il voit par Sa Vue, Il parle par Sa Parole, Il vit par Sa Vie, Il subsiste éternellement par Sa Pérennité. [2] Il a deux Mains qui sont Ses Attributs par lesquels Il crée ce qu’Il veut en l’honorant et en lui donnant une attention particulière. [3] Il a une Face. Les Attributs de Son Essence sont propres à celle-ci. On ne doit ni dire qu’ils sont Lui, ni dire qu’ils sont autre que Lui. Ils sont Ses Attributs éternels et Ses Qualités sans fin. Il est Unique dans Son Essence. Il n’est semblable à aucune chose existenciée et aucun être créé n’est semblable à Lui.

Il n’est ni un corps, ni une substance, ni un accident. Ses attributs ne sont pas des accidents et l’imagination ne peut Le cerner ni l’intellect se Le représenter. Il n’a ni direction ni localisation, et Il n’est soumis ni à la marche du temps ni au vieillissement. Ses Qualités n’augmentent pas et ne diminuent pas. Il n’a ni forme ni corps et ne peut être délimité par une fin ou une limite. Aucune chose existenciée ne peut demeurer en Lui, et aucune cause ne peut le forcer à agir. Il n’est pas concerné par la couleur ni par la venue à l’existence, et n’est dans le besoin d’aucune aide ni assistance. Aucune essence douée de puissance ne peut échapper à Sa Puissance, pas plus qu’une quelconque créature ne peut se dégager de Son Commandement. Aucune chose connaissable n’échappe à sa science et nul ne peut le réprimander sur ce qu’Il accomplit ni sur Sa manière de le faire, Il fait ce qu’Il fait.

A son sujet, nul ne doit demander «où?», «dans quelle direction?» ou «comment?». Son existence n’a pas de début, aussi ne doit-on pas demander: «quand est Il venu à l’existence?» Sa subsistance n’a pas de fin, aussi ne doit-on pas dire: «Son age et son temps sont écoulés.» Nul ne doit demander pourquoi Il a fait ce qu’Il a fait, car Ses actes n’ont pas de cause. Pas plus que l’on ne peut demander: Qu’est-Il?

A Lui sont les plus beaux Noms [4] et les plus élevés des Attributs. Il «fait ce qu’Il veut» [5] et les créatures obéissent toutes à Son Décret. Rien ne peut advenir dansSon royaume sans qu’Il n’en ait voulu ainsi, et aucun évènement ne peut arriver dans Son royaume sans qu’Il ne l’ait prédestiné. Quand Il sait qu’une chose doit se passer, Il la veut et elle arrive. Et quand Il sait qu’une chose ne doit pas arriver, une chose qui est possible, Il veut qu’elle n’arrive pas. Il est Le créateur des actes des hommes, bons comme mauvais; Il est l’existenciateur de toutes les entités et événements de ce monde, rares comme nombreux. Il envoie Ses Messagers à l’humanité, mais n’est pas dans l’obligation de le faire.

C’est Lui qui mène les hommes à L’adorer en communiquant avec eux par l’intermédiaire des Prophètes de telle façon que nul ne peut Le blâmer ou s’opposer à Lui. C’est Lui qui assista notre Prophète Muhammad, que les prières et les bénédictions d’Allah soient sur lui, par des miracles évidents et des signes éclatants, privant d’excuses ses détracteurs et rendant clairs à travers lui la vraie connaissance [6] d’un coté et la dénégation de l’autre. Il est Celui qui préserva pureté de l’Islam à ses débuts, après la mort du Prophète, que les prières et les bénédictions d’Allah soient sur lui, à travers les Califes Bien Guidés [7], puis continua à protéger et sauvegarder la vérité en révélant les preuves irréfutables de la religion par la bouche de Ses Amis [8]. Il a depuis préservé Sa Communauté monothéiste de se mettre d’accord sur une erreur9. Il a arraché la racine du mensonge en présentant des preuves irréfutables et remplit Sa promesse de soutenir Sa religion, en accord avec Sa parole: « afin de la faire prévaloir sur toute autre religion, n’en déplaise aux polythéistes.» [10]

Ceci est le passage qui résume les principes des maîtres Soufis. Qu’Allah nous accorde le succès


Extrait de: “al-Risala al-Qushayriyya fi ‘Ilm al-Tasawwuf”


notes:

1. al-Samad: le sens exacte de l’Attribut d’Allah cité en: Q. 112:2 reste un sujet de débat.

2. Ces paroles sont une réfutation des théologiens Mu’tazilites qui considèrent que les Attributs de Dieu ne sont que des modalités de Son Essence, et ont tendance à prendre de façon purement métaphorique les attributs anthropomorphique par lesquels Allah est désigné dans les textes Musulmans. La voie d’Ahl al Sunna est une voie médiane: affirmer les Attributs de façon générale, sans pour autant les interpréter selon leur sens littéral.

3. Takhsis, ou honneur particulier. Cela fait référence au fait qu'Allah a créé Adam "de Ses Mains" (voir Q. 38,75) ce qui a été interprété par les savants comme une expression signifiant le fait qu’Allah a créé Adam d’une manière particulière pour l’honorer par rapport aux autres créature.

4. Qoran 7:180 et 17:110

5. Q. 2:253

6. C’est à dire la vrai foi.

7. Il s’agit des quatre successeurs du Prophète (saws): Abu Bakr, ‘Umar, ‘Uthman, et ‘Ali.

8. Cela signifie fort probablement à la fois les maîtres Soufis et les Savants (‘ulama’)

9. Selon un hadith bien connu du Prophète (saws), sa Communauté ne se mettra jamais d’accord sur une erreur.

10. Q. 9:33